julie bertin

Après des études de philosophie à l'Université Paris I-Sorbonne, Julie Bertin entre à l'école du Studio Théâtre d'Asnières en 2009, pour intégrer le Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique deux ans plus tard. Elle commence son travail de metteuse en scène en adaptant "L'Éveil du printemps" de Frank Wedekind, puis en créant "Berliner Mauer : vestiges" avec Jade Herbulot. La compagnie qu'elles fondent, Le Birgit Ensemble, crée des spectacles qui questionnent et retracent l'histoire de l'Europe de 1945 à nos jours. Elles créent leur deuxième spectacle "Pour un prélude" en 2015, et terminent une tétralogie intitulée "Europe, mon amour" avec les spectacles "Memories of Sarajevo" et "Dans les ruines d'Athènes" créés au 71e Festival d'Avignon. En tant que comédienne, Julie Bertin joue dans "Le Dilemme du poisson-chat", texte écrit et mis en scène par Kevin Garnichat au Studio Théâtre d'Asnières, puis dans "L'Héritier de village", par Sandrine Anglade créé au centre Georges Simenon à Rosny-sous-Bois et en tournée en 2016 et 2017. A l’invitation de Claire Lasne-Darcueil, Julie Bertin et Jade Herbulot dirigent les élèves sortants du CNSAD en avril 2018, et montent avec eux "Entrée libre (l’Odéon est ouvert)".

À L’été 2018, Julie participe à la nouvelle édition du Festival Lyncéus à Binic où elle met en scène "Notre petite ville de B.", pièce écrite par Lucie Digout. L’automne dernier, s’est joué au théâtre de Belleville "Le syndrome du banc de touche", écrit et interprété par Léa Girardet, et que Julie a mis en scène avant de présenter sa dernière création aux côtés de Jade Herbulot à la Comédie-Française, "Les Oubliés (Alger-Paris)". Elles préparent désormais l’écriture de leur prochaine pièce "Roman(s) national" prévu pour 2020.

birgit.png

© 2019  Studio JLMB et ses partenaires

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • w-googleplus
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now