Après une formation initiale au Studio-Théâtre d’Asnières, il entre en 2003 à l’EPSAD, l’École Professionnelle Supérieure d’Art Dramatique de la région Nord – Pas-de-Calais dirigée par Stuart Seide (promotion 2003-2006) .

Il joue dans Hamlet(s), puis entre dans le collectif de jeunes acteurs du Théâtre du Nord pour deux ans. Il est ainsi l’un des interprètes de Hijra d’Ash Kotak. On le retrouve également dans plusieurs séries d’Avantscènes, petites formes théâtrales mises en espace par Stuart Seide. Il interprète Florio dans Dommage qu’elle soit une putain, mis en scène par Stuart Seide, il joue aussi dans Les Amoureux, mis en scène par Gloria Paris, dans Si j’avais su j’aurais fait des chiens de Stanislas Cotton mis en scène par Vincent Goethals. Stuart Seide le dirige à nouveau dans Mary Stuart de Friedrich Schiller dans le rôle de Davison. Par ailleurs, il reprend chaque été En quête d’ailes, le spectacle créé en 2006 par le Nada Théâtre. 

De 2006 à 2011, il est acteur permanent au Théâtre du Nord, et y met en scène différentes petites formes avec la troupe .

Il continue de jouer dans les spectacles de Stuart Seide et fait de nouvelles rencontres en s’impliquant dans Un Festival à Villereal. Il y est d'abord uniquement comédien, et, en 2013, il y met en scène et interprète Modeste proposition, forme créée dans une boucherie, d’après l’oeuvre de Jonathan Swift. Ce spectacle sera joué jusqu’en 2016.

De ce spectacle naitra la Compagnie Théâtre Avide fondée avec Delphine Prouteau.

En 2015 la compagnie Label Brut lui commande la mise en scène de La plus forte de Strindberg, joué au festival mondial de la marionnette. Parallèlement, avec sa compagnie il mène un travail de laboratoire avec des acteurs autour de la société des abeilles. À cette occasion il travaille avec des apiculteurs parisiens. 

Il continue son activité d’acteur en jouant avec Johanny Bert dans Elle pas princesse lui pas héros de Magalie Mougel au théâtre de Sartrouville et dans Fumer de Josep Maria Miro mis en scène par Didier Ruiz.

En 2016, avec le Théâtre Avide, il crée le projet Ordures au Collectif 12 de Mantes-La-Jolie, qui comporte différentes formes autour de ce que rejette la société. Pour ce projet, il a travaillé comme éboueur à Paris et Gennevilliers. Il met en scène ces différentes formes, dont certaines sont des installations plastiques, et joue dans l’une d’elles.

En 2017, il met en scène le spectacle Abeilles adaptée de La vie des abeilles de Maeterlinck, qu’il co-écrit avec des acteurs a la Scène Nationale de Château-Gontier, au Théâtre de Fontenay-sous-bois, au Studio-Théâtre de Stains et avec la Ville de Cergy.

Jonathan Heckel

Unknown-1.png

© 2019  Studio JLMB et ses partenaires

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • w-googleplus
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now