Lucie Digout

Lucie Digout découvre le théâtre à 9 ans, aux Enfants de la Comédie. Après deux ans de classes préparatoires, elle intègre le Studio d’Asnières, l’Ecole du Jeu puis le Conservatoire National d'Art Dramatique en 2013. Elle travaille avec Xavier Gallais, Michel Fau, Yann-Joël Collin, Wajdi Mouawad, Caroline Marcadé et Jean-Marc Hoolbecq.

En 2014 Lucie joue au Centquatre dans l'Enjeu-Pro, dirigé par Delphine Eliet. Elle écrit et met en scène sa première pièce Une année, l'amour puis Carmen, finaliste du concours des Jeunes metteurs en scène du Théâtre 13, repris au Théâtre de Belleville en 2017. En 2018, Lucie joue dans Notre Innocence de et mis en scène par Wajdi Mouawad au Théâtre National de la Colline. Elle joue au cinéma pour Michel Leclerc dans La vie très privée de Monsieur Sim, dans Adieu Bohème de Jeanne Frankel et Cosme Castro, pour la 3ème Scène de l'Opéra Bastille. En 2019, Lucie joue dans Eldorado Dancing de Metie Navajo, mis en scène par Cécile Arthus au Théâtre Paris-Villette et en tournée. Elle tourne la même année dans le film de Mélanie Doutey, Avanti, édition 2019 des Talents Adami Cannes. En 2020 elle joue au Théâtre des Abbesses dans Phèdre mis en scène par Brigitte Jaques-Wajeman puis dans la reprise de Notre Innocence avec Wajdi Mouawad au Théâtre National de la Colline.

En 2021 elle créera le spectacle Ravissement, avec la compagnie Last lunch, mise en scène signée par Vanessa Bonnet. 

© 2019  Studio JLMB et ses partenaires

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • w-googleplus
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now